Achats en ligne
Faites vos achats en toute sécurité via notre boutique sécurisée: toutes les informations que vous y entrez sont cryptées. Cliquez simplement sur l'icône «ajouter au panier» près du titre qui vous intéresse et suivez les instructions!


Patrimoines

Patrimoines

fabrique, usages et réemplois


Jacques Robert, Martin Drouin, Benjamin Sabatier, Fabien Bellat, Camille Daval, Raphaële Delas, Noémie Etienne, Patrick Fraysse, Alexandra Georgescu Paquin, Anne Kropotkine, Capucine Lemaître, Rosemarie Lucas, Alessandra Mariani, Frauke Michler, Geneviève Richard, Hélène Sardou, Karine Thilleul

Est-il encore utile de rappeler combien la notion de patrimoine est devenue complexe tant les champs de son application se sont multipliés et tant elle touche des domaines de plus en plus variés ? Tenter d’en cerner les limites ou d’en déterminer les frontières relèverait d’une gageure à laquelle nul ne se risquerait aujourd’hui. Ses enjeux n’en demeurent pas moins importants en ce début de xxie siècle et constituent des axes de réflexion sans cesse renouvelés, comme le révèlent la diversité et la richesse des terrains de recherche dont nous font part les auteurs de ce collectif. En choisissant de se focaliser sur la fabrique, l’usage et le réemploi, ce recueil de textes contribue à l’enrichissement de notre compréhension globale du patrimoine qui se complète, s’affine et se précise à mesure que se dénouent les situations concrètes évoquées.

De la France au Québec, en faisant un détour par l’Italie et la Russie, les processus de patrimonialisation se déclinent sous différentes formes au regard des enjeux politiques, économiques et sociaux qui les animent. D’une fabrique en germe à la fin du xviiie siècle au réemploi d’un patrimoine architectural contemporain, en passant par la remise en valeur ou la reconversion d’un territoire, ils sont à l’image d’un palimpseste, le fruit d’usages multiples, composant avec les marques identitaires et mémorielles de l’histoire et les réinscrivant d’une manière ou d’une autre dans un présent, qui, lui aussi, s’avère porteur de nouvelles valeurs amenées à s’inscrire dans le futur.


La collection Cahiers de l’Institut du patrimoine de l’UQAM

Collection dirigée par Luc Noppen


Dans le monde entier, le patrimoine, les constructions et les représentations patrimoniales occupent aujourd’hui une place de choix dans la recherche universitaire.

Les Cahiers de l’Institut du patrimoine de l’UQAM font écho, depuis Montréal, aux questionnements et aux explorations que ce vaste domaine soulève, dans le but de mieux comprendre les mécanismes qui engendrent les ancrages identitaires et qui pavent la voie aux constructions mémorielles.

Études et analyses sur les objets, les traces, les usages, les savoir-faire, mais aussi sur les représentations et sur les mémoires concourent ici à une définition élargie de la notion de patrimoine qui échappe aux cloisonnements disciplinaires ; le patrimoine apparaît ici comme outil sociétal de projection dans l’avenir plutôt que comme l’encensoir d’un passé glorifié.

L’Institut du patrimoine de l’UQAM offre cette collection aux recherches de la relève, autant celle qui évolue dans ses murs que celles qui, ailleurs dans le monde, se consacrent à cette réinvention du patrimoine. Au fil des projets et des propositions, les titres des Cahiers baliseront les travaux en cours et un réseau d’échanges et de collaborations, anciennes ou nouvelles.


Feuilleter ce livre Feuilleter ce livre

© Éditions MultiMondes, 2008




Copyright © Éditions MultiMondes, 2017


Les Éditions MultiMondes reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs activités d’édition.

Elles remercient la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour son aide à l’édition et à la promotion.

Elles remercient également le Conseil des Arts du Canada de l’aide accordée à leur programme de publication.